Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/35

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


La fortune sans la santé, c’est le soleil derrière un nuage.

Si l’on est toujours heureux de faire ce que l’on doit, on le serait souvent aussi de savoir ce que l’on doit faire.

Le facteur : un monsieur à képi qui, dans ses grosses mains indifférentes, tient parfois toute une destinée.

L’homme qui croit être certain de bien écrire le français devrait l’être plus encore de le connaître mal.