Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/31

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Tous les hommes sont plus ou moins déments ; ceux qu’on appelle sages sont ceux qui savent le mieux dissimuler leur démence.

J’admire les gens qui, à moins qu’ils n’en fassent leur carrière, peuvent se passionner pour la Politique. Cette dame m’apparaît comme une des plus odieuses pies-grièches qui soient.

Une vieille chanson dit, en sa naïveté simplette :

La santé, la gaieté
Changent l’hiver en été…

Combien se contenteraient d’un modeste petit automne !