Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/29

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


« Pour changer un peu… » L’éternelle phrase prononcée par tant de gens depuis que le monde est monde ! — Et l’on change toujours… Et cela ne change rien… ou peu de chose…

Un proverbe dit : « La nuit tous les chats sont gris. »

On peut ajouter : « Et presque toutes les pensées noires. »

Les coups d’épingle mènent souvent aux coups d’épée.