Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/26

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Quand, dans un article nécrologique, je lis ce « cliché », une petite flamme de colère me monte au visage et j’ai envie de crier à l’auteur de l’article :

— « Imbécile, qu’est-ce que tu en sais ?… »

Les sociétés vivent sur des conventions ; c’est même pour cela qu’elles vivent si mal.

Que de bons catholiques qui sont de détestables chrétiens !

On n’aime jamais tant la campagne qu’à la veille de la quitter.