Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/245

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


attentif et silencieux. Et celui qu’on pourrait, à cause de son sens de la couleur, nommer le Delacroix de la musique, est charmé par cette musique ardemment colorée.