Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/208

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Eh bien, Bébé ?… Tu t’en vas comme ça ? Sans dire adieu ?

Et Bébé, après avoir cherché un moment, gracieux, envoyant un baiser collectif :

— Au revoir, tous mes chers !

Autre mot de Bébé, très humainement égoïste, celui-là.

— Bébé, tu as mangé assez de gâteau… Veux-tu en donner ?

— Oui… J’veux bien donner… c’que j’laisse !

Un souvenir, vieux de quarante ans, d’une crânerie joliment française.

Le premier jour du bombardement du plateau d’Avron par les Allemands, pendant le siège de Paris, un obus Krupp — c’est