Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/158

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Un petit sacrifice coûte presque plus qu’un grand dévouement.

On s’habitue très vite à la souffrance… des autres.

Quand on a de la fortune, il faut avoir deux fois plus de talent pour qu’on vous en reconnaisse un peu. Et cette injustice est, au fond, de la justice. Car il est peu équitable que, comme dit la chanson :

Y en a qu’aient tout,
D’aut’ qui n’aient rien !