Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/127

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


La Bonté ?… Mais c’est la fleur humble et frêle
Qui discrètement, dans son cœur fermé,
Semble conserver son parfum pour elle…
Et tout l’air qui passe en est embaumé !

Avoir du bon sens à nos yeux, c’est penser comme nous pensons nous-mêmes.

On n’est vraiment bon que quand on est trop bon et même un peu bête.

La bonté donne de telles joies que je soupçonne plus d’un méchant d’être bon… par égoïsme.