Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/121

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


l’amour sans la trahison ou le dégoût, et tant d’autres choses sans tant d’autres choses… Quel rêve !

Avec le temps, les douleurs morales s’atténuent et les douleurs physiques s’oublient.

L’amour brûle, la tendresse réchauffe.

La satisfaction d’un désir réalisé s’augmente de tout le temps qu’a duré ce désir.

Triompher de petites difficultés prévues et voulues procure une série de petites joies. De là, sans doute, l’origine des jeux sportifs et autres.