Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/113

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


On vit par plaisir, par devoir, par curiosité, par habitude,… parfois même par la seule volonté de ne pas mourir.

En bien comme en mal, l’amour est le grand modificateur de la vie.

On a souvent moins de mérite à faire le bien qu’à éviter le mal.

L’insensible nature se refait après l’orage. Après les grandes douleurs, certaines âmes restent à jamais meurtries.