Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/102

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Sans la maladie, la pauvreté et la mort, la vie serait si belle… que ce ne serait plus la vie !

La vieillesse serait délicieuse… si on était jeune !

En prenant des années, ne regardons ni derrière nous, ni autour de nous, mais en avant de nous, toujours !

Défions-nous des jugements trop brefs et des phrases trop longues.