Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

(c)Culevres et serpens et grans aieils furnis ;
Par de jouste l’enfant .i. grant aiant coisi,
65Une beste savage dont vos avés oi
Que tout partout redoutent li grant et li petit,
Et por icele beste que li sains hon coisi
L’apela [il] Aioul : ce trovons en escrit.
Puis fu il chevaliers coragous et ardis,
70Et si rendi son pere tout quite son pais,
Et Dameldieu de gloire de si boin ceur servi.
Quant vi(e)nt après sa mort, que en fiertre fu mis :
Encor(e) gist a Provin, si con dist li escris.

II[1]

Signor, or escoutés, que Dieus grant bien vos face,
75Li [sire] glorieus, li pere esperitable
Qui le ciel et le tere a trestout en sa garde !
Oiés boine canchon de mervellos barnage ;
Bien avés oi dire et as uns et as autres
Que .xiiii. ans estut Elies el boscage
80Courechous et dolans et povres et malades,
Qu’il ne pooit lever a Noel ne as Pasques,
Al jor de Pentecouste ne as festes plus hautes,
N’onques ne pot vestir ne cemise ne braies.
Sa mouiller le gentil molt doucement le garde ;
85Moisès li hermites le porquiert et porcache.
Par dalés son moustier li fist .i. abitacle :
D’une part fu li dus et sa mollier de l’autre.
Et Aious en la tierche, Moisès en la quarte ;
Ses cevaus Marcegai [si] estoit en une autre,
90Ses aubers en la quinte, en la siste sa targe.
Sa lance fu si longe ne pot en l’abitacle,
Ains remest par dehors al vent et a l’orage ;
Mais quant Elies vi(e)nt premiers en l’ermitage,
Dolant fu de sa lance qui ne pot estre save :
95A l’espee trenchant dont li branc [d’]achier taille
En recaupa li ber .iii. piés et une paume,

  1. — 89 en .i. autre