Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Makaires une nef de son avoir eslige,
Puis i entre li fel et si .iiii. dessiple ;
Aiol ont mis dedens et Mirabel meismes.
Par le Rosne governent et a grant force vindrent :
9560Tout contreval s’en vont enfressi c’a saint Gille,
Del cors saint n’ont que faire, il n’i tornerent mie ;
Aval par selonc tere ont lor voie aquellie,
Guerpisent les pors d’Apes, si tienent ceus de Sire ;
Ne tout lor herbergage ne conterai mie :
9565Ne sai que je vous cont cascune oste[le]rie ;
Dusques a Panpelune ne cessent ne ne finent :
La trovent Mibrien, le fort roi de Persie,
U asamble grant ost et jouste grant enpire :
De Navairs et de Bascles avoit .l. mile ;
9570Aler en vieut a ost sor France le garnie
Por Mirabel sa fille dont li siens cors s’aire,
Et si heit plus Aiol que nule riens qui vive ;
Mais il l’ara par tans en la soie baillie :
Makaires l’i amaine, li quivers, li traitres ;
9575Par tans vaura servir de ses losengeries.

CCLIV[1]

En la plus maistre rue qui torne [vers] saint Jake
Se herberga Makaires et si home tout quatre.
Il en a apelé son oste Floquipasse,
Si ot non li paiens qui son avoir li garde :
9580« Gardés moi cest François que il ne vos escape :
« Grant tressor m’a enblé, si m’a fait grant damaje. »
(b)Et respont li paiens : « Ja mar en arés garde ;
« Quant il m’escapera, jamais n’emblera autre. »
Il les mist ambedeus ens el font d’une cartre,
9585En une tresorie, mais l’avoir en fist traire.
En grans carcans les misent et en buies les laisent.
Makaires s’en torna el si dru trestout quatre,
Et trespassent les rues qui sont et grans et larges,
Dusc’al maistre palais de nient ne s’atargent.
9590La trevent Mibrien a l’aduré corage.

    — 9563 les puis