Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Qu’amontent a Aiol le vasal aduré,
9255« Qui por la soie amor nous feront carité.
— Bele seur, douche amie, onques mais n’en parlés :
« N’ai soing de douche Franche, ne ja n’i quierc entrer.
(f. 161)« Se Aiols estoit mors en la cartre, li ber,
« Makaires seroit tost vers le roi acordé[s] :
9260« Si nous feroit ochire et les menbres coper,
« Par son avoir donant, dont il a grant plenté.
« Mais del roi de Venisse ai jou oi parler,
« Del cortois Grasien qui cortois est et ber :
« Il maint a Tornebrie, cele boine chité,
9265« S’aime molt Dameldé, le roi de majesté ;
« Se Jesu nous voloit conduire a saveté,
« Par lui les porons bien de la mort delivrer.
— Sire, » chou dist la dame, « si com vos commandés :
« Faites isnelement, trop poons demorer. »

CCXLVI[1]

9270— Bele seur, douche amie, » ce dist li quens Terris,
« Nos n’avons nul enfant, Dieu ne vient a plasir ;
« Un en eumes l’autrier : il est ja a sa fin.
« Del lait de vos mamele[s] poés bien ces norir.
« Entrons en cel batiel, n’i a point de peril :
9275« Ja l’acatai l’autrier .iiii. mars et demi.
« Se nos a Tornebrie po(r)omes parvenir
« Al fort roi Grasien(s) qui preus est et gentis,
« Par lui les porons bien de la mort garantir.
— Sire, » che dist la dame, « c’atendons nous dont chi ?
9280« Il sera ja plains jors, se Damelde[x] m’ait :
« Se nos perçoit Makaire, nos somes mal bailli ;
« Et vous et les enfans en covera morir. »

CCXLVII[2]

Molt par fu liés Terri[s] del consel sa mollier.
Venus est en la cambre u dans Guis est cociés :
9285C’estoit .i. sages hon, canoines d’un mostier ;
Celui a il gehi son consel tout premier :