Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

7815« En .i. viés castelet les ont a forche mis ;
« Si i est ja Geralmes et retenus et pris ;
« Et la fille le roi Mirabel al cler vis,
« Et tous les .vii. cevals que Aiols a conquis
« Ont remenés ariere dedens Roimorentin.
7820« Se Damelde[x] n’en pense qui de l’aighe fist vin
« Le jor qu’il sist as noces de saint Archedeclin,
(d)« Ja nel revera mais li fors rois Loeys. »
Quant li portiers l’entent, la porte li ovri ;
Isnelement et tost le laisse aval venir.
7825« Sire, » dist li portiers, « entendés cha a mi :
« Entendés moi un poi, par la vostre merchi ;
« S’irai as cambrelens vo message furnir.
— Or tost, » fait il, « biaus sire, de tost haster vos pri. »
Li portiers est montés tous les degrés marbrin[s]
7830Et a crolé l’anel, li cambrelens i vint :
Et cil li conta tout quant c’Antialmes li dist.
Li cambrelens s’en torne, si va a Loeys.
Il crola l’anelet et li rois s’esperi :
« Que vieus tu, va, ami, por Dieu qui ne menti ? »
7835Et cil li conta tout, l’orgeul et le peril
Et le mesavanture que Antialmes [li] dist.
Quant l’entendi li rois, si est en piés saillis :
A sa vois qu’il ot clere a escrier s’est pris :
« Faites armer mes homes, por le cors saint Denis !
7840« Car se je perc Aiol, malement sui baillis ! »
Qui dont eust veu le palais estormir
Et les frans chevaliers armer et fervestir !
L’enperere de Franche de la cambre en issi,
Il regarda aval, s’a Antialme coisi,
7845Car la lune luist cler et l’iaume[s] esclairi.
As cambrelens demande : « Dites moi qui est cil
« Que je voi la armé sor cel destrier de pris ? »
Dist un[s] cambrelens : « Sire, devers Roimorentin :
« Orendroit est venus le message furnir. »

    — 7832 et 7848 cambrelenc