Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« El bos de Quintefoille, que de fi le set on,
« Pendistes vos Bernart, mon droiturier signor,
7200« Qui ti(e)nt Roimorentin, et son frere Foucon,
« Et Ferant de Losane et le preu Agenon,
« Et Garin et Richier et de Monbar Hugon ;
« Et por chou est Makaire[s] lor oncle[s] en prison :
« Che furent si neveu et de sa norichon.
7205« Damede[x] me confonge qui forma Lazaron,
« Se nel vois mon signor nonchier en son dongon,
« Qui maintient ceste terre entor et environ :
« De la mort ses .ii. freres prendera vengison :
« Vos l’ochesistes, voir, ja nel vos cheleron. »
7210(c)De la table s’enbla, ainc samblant n’en fist hon :
Il movra ja Aiol une si grant tenchon,
Ainc mais n’ot il si aspre a nul jor de cest mont.

CLXXII[1]

Li ostes se drecha maintenant sor ses piés ;
De la table s’en part, s’a les barons laissiés :
7215Venus est en sa cambre li quiver[s] renoiés,
A lui a apelé sa cortoise mollier :
« Douche seur, douche amie, s’onques m’eustes chier,
« Celés moi le consel que je vous voil nonchier.
« Diable(s) vos ont fait cel glouton herbergier.
7220« El bos de Quintefoille, n’i a celer mestier,
« Nos pendi il Bernart, mon signor droiturier,
« Qui ti(e)nt Roimorentin, et son frere Fouchié
« Et Ferant de Losane et Aghenon le fier.
« Il n’a encore mie plus de .iii. mois entier[s],
7225« Qu’il vi(e)nt et nu[s] et povres et kaitis a Orliens,
« Sa lance et noire et torse, et ses escu[s] fu viés,
« Et ses chevals fu maigres, a paine pot sor piés.
« Je l’ai bien oi dire et tout partot nonchier
« Que trestout le gaboient serjant et escuier,
7230« Et si disoient tuit par le chité d’Orliens
« Les armes ot enblees et a .i. caruier

  1. — 7225 kaitif