Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Tout somes compaignon juré par sairement,
« Ne nus de l’un a l’autre ne doit faillir noiant. »
Et cil li respondirent : « Nos ferons vo talent
« Et trestout vo plaisir et le vostre commant :
5830« Nos ne vos faurons mie por les menbres perdant. »
Atant s’en sont entré en l’ostel maintenant :
Del mangier aprester s’en va cascuns astant,
Del fain et de l’avaine donent as auferans.
Oster voilent les seles, mais Aiol[s] lor desfent,
5835Qu’il soient apresté s’il en a besoing grant.
Ens el lieu de Judas se metent maintenant,
C’Aiol quident ochire cele nuit en dormant.

CXLIX[1]

Aiol[s] se fu assis dejouste Mirabel,
Et li laron entrerent dedens l’ostel tout se(e)t.
5840Robaus qui fu li maistres s’aprocha del dansel :
« Gentiex damoiseus sire, de vo venir m’est bel ;
« Car deslaciés cel elme, si desvestés l’auberc :
« S’estiés desarmé, il m’esteroit plus bel. »
Et Aiol[s] respondi : « Par mon cief, non ferai :
5845« Quant je parti d’Orliens, del plus maistre recet,
« Je plevi Loeys et sor sains li jurai
« Enfressi c’a cel[e] eure c’ariere revenrai
« N’avra[i] (ge) deslaciet l’elme ne desvestu l’auberc :
« Ains girai tous armés, si souferai le fer. »
5850Quant l’entendi Robaus, por poi le sens ne pert :
(f. 137)Il prent l’espiel Aiol et son escu novel,
Dameldé en jura qui sauva Daniel :
« De cestui ne movrés huimais vers moi cembel ! »
Quant l’entendi Aiol[s], por poi le sens ne pert ;
5855Par mautalent en jure le cors saint Daniel :
« Ne me querroie en vos por l’onor d’un castel. »
Il a traite l’espee dont trenche[nt] li coutel,
Dameldé en jura et le cors saint Marcel :
« S’or ne mès jus l’escu, ja prendrai tel bendel

  1. — 5850 robaut