Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Et tous nos grans linages honni[s] et vergongié[s] ;
« Et or est dru[s] le roi et maistre conseillier[s]
« Et vait a Panpelune son message nonchier.
4625« Le matin s’en ira, ne(n) n’estra que il tiers ;
« Mais qui or se poroit anuit mais porcachier,
« El bos de Quintefeulle fuisiemes enbuscié :
« La li poriens demain tous les membres tranchier :
« Il ne seroit jamais par nul home vengiés ;
4630« Ne savons dont il est ne de quel terre vient. »
Li .x. s’entrafierent, grant et fort pautonnier,
Que l’uns ne fauroit l’autre por les membres trancier :
La mort Aiol jurerent sor les sains del mostier ;
Puis monterent es sele[s] des auferans corsier[s]
4635Et pendent a lor caus les escus de quartier
Et eurent en lor puins les rois tranchans espiels
Et ont es roides lances les confanons tachiés.
Bien furent il armé li quivert renoié
D’auberc et de brun elme et d’espee d’achier.
4640Par nuit s’en sont issu de la chité d’Orliens ;
Toute nuit ne finerent le chité eslongier ;
El bos de Quintefeulle se furent embuissié :
Cil sires les confonge qui tout a [a] jugier !
Toute la nuit i furent dessi a l’esclarier.
4645Al matin par son l’aube lievent no messagier :
Lusiane se paine d’aus molt aparellier ;
Ysabiaus lor carga .iii. vaillans escuiers,
C’est Ponces et Bernars et Rainaus li prosiés ;
Né furent de Soison[s], fil al conte Gautier,
4650(c)Cousin germain Aiol, n’en savoit [onques] nient :
Ançois que il soit vespres li aront grant mestier.
Il metent as almaries les bruns elmes d’achier,
Et avalent es coufres les blans aubers doublier[s],
Et menerent en destre les boins corans destrier[s],
4655Et portent les escus et les tranchans espieus ;
Et li baron monterent sor les mulès prosiés ;

    — 4625 li t. — 4643 confange — 4644 desse — 4648 bernart