Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Mibrien[s] l’en aresne, se li a dit :
« Tu viens molt achesmés et bien garnis :
« Por Mahomet, qui t’a si revesti ?
4105« Fus tu en douche Franche ? c’or le me di ;
« Comment se contient ore roi[s] Loeys ? »
Et respont li messages : « Molt est gentis ;
« A mervelleus barnage se fait servir :
« Ne peut nus hom en tere son coust sofrir.
4110(d)« Je li dis mon message sans contredis :
« A François me fist prendre tost et saisir
« Et contre tere abatre trestout sovin ;
« Un grant huis me geterent desor le pis ;
« A lor coutiaus trenchans d’achier bruni(s)
4115« Me trenchasent le nés en mi le vis
« El despit Mahomet et Apolin,
« Ne fust uns damoiseus frans et gentis
« Qui novelement a garnimens pris :
« Franc l’apelent Aiol, jovene mescin ;
4120« Mieus [est] que tout li prinche qui or sont chi :
« Le conte de Boorges l’autre jor prist
« Et afina la guerre roi Loeys
« Dont onques mais ne pot a fin venir :
« François en font signor en lor pais
4125« Par le commandement roi Loeys.
« Il jure Dameldé qui ne menti
« Qu’il mandera ses homes et ses amis ;
« Si te venra requerre en ces pais,
« Ne te laira chasiel nul a tenir
4130« Ne maison ne recet ne plaisceis ;
« Un grant carcan de fer a claus massis
« Te fera metre el col, si com il dist ;
« Puis t’en menra an Franche a Saint Denis,
« La te fera ardoir a grant essil
4135« Se ne viens en Dieu croire de paradis
« Qui fu nés de Marie, et hom nasqui(s). »

    — 4136 et com