Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

.ii. mars d’argent li done et .i. destrier ;
Or a de sen serviche molt gent loier.

XCIX[1]

Or fu Elies rices et asasés.
3965Aiol[s] fu a Orliens la fort chité,
(d)Forment l’aime li rois, nient nel het ;
Makaires de Losane nel pot amer :
Fel fu et fiers et fors, grains et irés ;
Ne sai quel[s] vis diable[s] li fist penser
3970Qu’autressi ot son pere desireté.
Che fu a Pentecouste el tans d’esté
Que li rois tint sa court a grant barné :
Assés i ot demaines, princes et pers.
Aiol[s] li fieus Elie sert au disner :
3975Makaires de Losane en fu irés,
Quant il voit le vallet si amonté.

Molt par fu grant la court que li rois tint :
Assés i ot demaisnes, dus et marcis ;
Aiols li fiex Elie les sert del vin.
3980Atant es vous .i. mès des Sarrasins
Que li rois de Nubie i ot tramis ;
Tornebeuf l’apeloient en son pais.
Onques plus hideus hom[e] nus hon ne vit :
Il avoit l’un oel grant, l’autre petit,
3985N’avoit nul drap sor lui, n’ert pas vesti[s] ;
Il cort plus tost a pié que un[s] roncins ;
Il portoit une mache de fust cainin,
.ccc. claus i avoit de fer massis :
Onques Dieus ne fist home grant ne petit,
3990Se le mache trovast en .i. lairis
Qu[e] a paine a .ii. mains le remuist.
Venus est a Orliens, le maistre chit ;
Qui dont veist les gens por lui fuir :
Et dames et pucheles as cors gentis

  1. — 3969 vif
  2. — 3982 Tornebeut