Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Por quel gabe li rois ne fait pas bien :
Anqui en ert Aiol[s] si bien vengiés
Qu’il l’abatra a joste de son destrier,
2650Si quel veront serjant et chevalier.

LXX[1]

[Des] or chevauce Aiols grains et dolans,
Por les gens qui le vont escarnisant.
Li marchiés estoit plains de toute[s] gens,
Et li un et li autre vont poursivant
2655Aiol le fil Elie, sel vont gabant.
Atant evos Hersent al ventre grant ;
Ch’ert une pautoniere [molt] mesdisant,
Feme a un macheclier d’Orli[e]ns le grant :
Né furent de Borgonge la [de] devant ;
2660Quant vinrent a Orliens la chité grant,
Ni aporterent il, mien ensiant,
De tous avoirs en tere .v. sous vaillant ;
Ains estoient kaitif et mendiant,
Dolant et mort de fain et pain querant :
2665Mais par lor esparenge fissent il tant
Que .xx. sous de deniers vont espargnant,
A mont[e] et a usure si vont prestant :
Ainc que fuissent passé plus de .v. ans
Les vont si li diable montepl[i]ant
2670Ces .xx. sous de deniers qu’il vont prestant,
Un si trés grant avoir vont amassant
(d)Que les .ii. pars d’Orliens vont engagant,
Fours, molins et rechès vont acatant
Et vont tous les frans homes desiretant.
2675Quant il furent venu en l’avoir grant
Qu’il sont venu a auques de droit niant,
Lors ceullent un orgeul de maintenant,
Ne laisoient durer home vivant.
Ele ert si felenese et mesdisant,
2680Cuiverte et orgellouse et mal parlant :

  1. — 2655 fiex — 2666 esparengant