Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Ja n’est mi[e] li ceurs n’el vair n’el gris,
« N’es riches garnimens, n’es dras de pris,
« Mais (il) est el ventre a l’home u Dex l’asist
1585« Qui bien me peut aidier par son plaisir. »
Quant li paumier[s] l’entent, pitié l’en prist,
Por che que belement li respondi
De chou qu’il [l’]ot gabé se repenti.

XXXVII[1]

Li paumiers fu frans hon de boine part :
1590Il regarda Aiol, pitié end a.
Il le vit nu et povre a mavais dras :
De chou se repenti que gabé l’a,
Por chou que belement respondu a ;
De grant afaitement se porpensa ;
1595De bien et de franchise la se prova.
Mist le main a l’escerpe que il porta,
S’en traist un[e] aumouniere qu’il i bouta
Et prist .i. besant d’or que mis i a.
Venus est a Aiol, se li dona,
1600Bien et cortoisement l’araisona :
(b)« Gentiex damoiseus sire, entendés cha :
« Por amor de celui qui vous fourma,
« Del grant peril de mer qui m’en geta,
« Al port et al droit avene [si] m’amena,
1605« Tenés che bessant d’or, bien vos plaira,
« En tel lieu poes venir mestier ara. »
Aiol prist le bessant, si l’acola :
« Sire, Dieus le vos mire qui tout cria !
« Jhesu Crist le vos range l’esperital !
1610« Si fera il encore quant li plaira. »
Puis en ot vair et gris et boin ceval,
Com vos porés oir, quil vous dira.

XXXVIII[2]

Aiol[s] l’en apela, mist le a reison :
« Sire franc pelerin, com avés non,
1615« [Que] se je (mais) vos trovoie (que) vos connison ?