Page:Noailles - Les Éblouissements, 1907.djvu/17

Cette page a été validée par deux contributeurs.
12
DANSEUSE PERSANE


Indiquez-moi la douce allée
Qui mène à ce pays charmant ;
Quel est le nom de la vallée
Où vous dansez éperdument ?

Qui fut votre amant, quel poète ?
Quel beau marchand, quel émailleur ?
Quel enfant qui jetait sa tête
Dans vos genoux couleur de fleur ?

Quand vous dormiez sur l’herbe, inerte
Le papillon dans votre col
Enfonçait-il son aile, verte
Comme les flammes de l’alcool ?

Quels dieux serviez-vous ? L’eau luisante ?
Le doux soleil fils de Thétis ?
Ou la prairie éblouissante
De neige et de myosotis ?

Vos mains tenaient-elles les rênes
D’un éléphant noir de l’Iran,
Dont les clochettes indiennes
Frappaient la housse de safran ?

Sous le cyprès de la prairie,
Où court le faisan argenté,
Écoutiez-vous la sonnerie
Des soldats traversant l’été ?