Ouvrir le menu principal

Page:Nietzsche - Considérations Inactuelles, II.djvu/253

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


29.

Tout ce qui est grand, surtout quand cela est nouveau, est dangereux ; la plupart du temps on le voit s’imposer comme s’il n’y avait rien d’autre qui fût justifié.

30.

Gœthe ne doutait pas non plus qu’il fût capable de faire ce qui lui plaisait. Son goût et sa faculté de réalisation marchaient de pair. La présomption.

Tout ce qui agissait fortement sur Wagner, il prétendait le réaliser. Il ne comprenait chez ses modèles que ce qu’il pouvait imiter. Nature à la Schopenhauer.

31.

Wagner est une nature dominante. Il ne se trouve dans son élément que lorsqu’il peut dominer, alors seulement il est modéré et solide. L’entrave mise à son instinct de domination le rend excessif, excentrique et rébarbatif.

31 bis.

Wagner est trop immodeste pour un Allemand ; que l’on songe donc à Luther, notre chef de file.

32.

L’homme qui se sent capable de ces extases démesurées, de ces formidables aliénations de soi conserve rarement sa modestie, car seul celui qui sait se sent poussé à la modestie ; l'enthousiaste qui ignore est sans limites. Il faut ajouter à cela le culte du génie nourri par Schopenhauer.

33.

Wagner est homme moderne et ne sait pas se donner du