Ouvrir le menu principal

Page:Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra.djvu/156

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.








De la Victoire sur soi-même.
______


Vous appelez « volonté de vérité » ce qui vous pousse et vous rend ardents, vous les plus sages.

Volonté d’imaginer l’être : c’est ainsi que j’appelle votre volonté !

Vous voulez rendre imaginable tout ce qui est : car vous doutez avec une méfiance que ce soit déjà imaginable.

Mais tout ce qui est vous voulez le soumettre et le plier à votre volonté. Le rendre poli et soumis à l’esprit, comme son miroir et son image.

C’est là toute votre volonté, vous les plus sages, c’est là votre volonté de puissance ; et même quand vous parlez du bien et du mal et des évaluations de valeurs.

Vous voulez encore créer le monde devant lequel vous pouvez vous agenouiller, c’est là votre dernier espoir et votre dernière ivresse.

Les simples, cependant, le peuple, — sont semblables au fleuve sur lequel un canot continue à voguer : et dans le canot sont assises, solennelles et masquées, les appréciations des valeurs.

Vous avez mis votre volonté et vos valeurs sur le fleuve du devenir ; une vieille volonté de puissance me révèle ce que le peuple croit bon et mauvais.