Ouvrir le menu principal

Page:Nerciat - Les Aphrodites, 1864.djvu/471

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L’AMITIÉ À L’ÉPREUVE.




PREMIER FRAGMENT.




La scène est au bosquet anglais, dans un joli pavillon fort enrichi de glaces, et qui en tire son nom.


CÉLESTINE, FRINGANTE.

Célestine (à moitié pâmée à la suite d’un petit doigt de cour très-vif que Fringante vient de lui faire). — Ah ! d’où revient-on !… (Elle veut l’embrasser.) Il faut avouer que tu fais cela comme une divinité… Voyons si j’aurai le même succès…

Fringante (refusant). — Grand merci ! Quand je suis assurée à quelque chose de plus solide, je ménage volontiers ma poudre.

  III.
9