Ouvrir le menu principal

Page:Nerciat - Les Aphrodites, 1864.djvu/445

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PASSE POUR CEUX-CI !




QUATRIÈME FRAGMENT.




La scène est à l’extrémité la plus reculée de l’ample territoire de l’hospice. Il y a une colline fortuite au haut de laquelle on arrive d’un côté par une montée peu rapide ; l’autre offre des escarpements naturels, que l’on a rendus plus pittoresques. On a eu l’idée de bâtir sur la cime un ermitage, c’est-à-dire un bâtiment qui a toute l’apparence d’une petite chapelle fort ancienne,