Ouvrir le menu principal

Page:Nerciat - Les Aphrodites, 1864.djvu/432

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
58
LES APHRODITES

La Comtesse. — Eh ! mais tous ceux qui l’ont voulu. Tu vois une bonne diablesse qui ne chicane point sur la façon et tâche de contenter tout le monde.

La Durut. — Le charmant caractère ! Revenons à la liste.

La Comtesse. — Gens de société : quatre cent vingt. Cette classe comprend tout ce qui n’a pas un état dans le monde, mais qu’on rencontre pourtant au spectacle, dans les maisons de jeu, aux promenades, en voyage, etc… Cette colonne que tu vois à part, où il n’y a que le mot Inconnus, rend compte d’une quantité d’individus qui n’ont pas voulu se nommer, ou dont la promptitude des circonstances n’a pas permis de demander le nom.

La Durut. — J’y vois beaucoup de virgules.

La Comtesse. — Ce sont précisément ceux-là qui n’aiment pas à se décliner. Bourgeois ; vois si cet article n’est pas bien raisonnable : en tout cent dix-sept.

La Durut. — C’est exemplaire.

La Comtesse. — Il s’agit ici de marchands, faiseurs d’avances, propriétaires ou