Ouvrir le menu principal

Page:Nerciat - Les Aphrodites, 1864.djvu/303

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
121
LA PIÈCE CURIEUSE.


distinction, n’a pas l’air de se formaliser de cette affectation de faveur ; il passe fort tranquillement dans les bras de madame de Cognefort qui, n’étant pas non plus une complimenteuse, s’est déjà très-essentiellement transfigée quand sa voisine est encore à polissonner avec l’enjoué Pinefière. Le redoutable Boutavant se présentant à madame de Bandamoi lui en impose d’abord un peu : “ Voyons, dit-elle en lui souriant, comment je m’en tirerai ! „ Elle n’a cependant pas la petite pruderie de lui ordonner de se raccourcir au moyen des croquignoles. “ Je ne l’aurais jamais cru ! „ ajoute-t-elle, venant de vérifier que ce boute-joie ef-

    SEPT ASSAUTS.
    N° 4
    Madame de
    Confriand.
    N° 5
    Madame de
    Pillengins.
    N° 6
    Madame de
    Beaudéduit.
    N° 7
    Madame de
    Wakifuth.
    Foutencour.
    Bellemontre.
    Boutavant.
    Limefort.
    Pinefière.
    Durengin.
    Mâlejeu.
    Mâlejeu.
    Foutencour.
    Bellemontre.
    Boutavant.
    Limefort.
    Pinefière.
    Durengin.
    Durengin.
    Mâlejeu.
    Foutencour.
    Bellemontre.
    Boutavant.
    Limefort.
    Pinefière.
    Pinefière.
    Durengin.
    Mâlejeu.
    Foutencour.
    Bellemontre.
    Boutavant.
    Limefort.

  II.
11