Ouvrir le menu principal

Page:Nerciat - Les Aphrodites, 1864.djvu/230

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
48
LES APHRODITES


vel associé qu’en faveur d’un enfant, car elle a tout de bon in petto le dessein de se le faire mettre par Belamour. Tout de suite il vient à cette dame l’heureuse idée qu’elle n’est engagée à rien avec Limecœur, jusqu’au moment où, réunis, ils commenceront à n’avoir plus qu’un intérêt. Sur ce pied, elle est près de sonner pour donner d’autres ordres ; mais le hasard vient au-devant de son caprice, comme on va le voir.