Ouvrir le menu principal

Page:Nerciat - Les Aphrodites, 1864.djvu/211

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
29
EH BIEN ! JE RESTE.


nure. “ Je vous jure, madame, que l’œil ne peut voir entre vos deux pieds aucune différence… „ Le prétendu malade était horizontalement arrangé, de manière qu’un moins préoccupé se serait sans doute avisé de chercher d’heureux points de vue… “ Si j’osais toucher le tendon, je vous dirais mieux ?… — Eh ! touchez, touchez, monsieur, vous êtes bien bon, bien serviable… „ C’était le cas de donner quelques facilités de plus. En mésuser un peu, c’eût sans doute été caresser mon amour-propre. Point du tout, un chirurgien ne m’aurait pas plus froidement visitée… “ Vous fais-je quelque mal, madame ? — Aucun. — Eh bien ! soyez sans alarmes, ce ne sera rien du tout. — Vous croyez ? — Je n’en doute nullement. — Je ne voudrais cependant pas risquer de marcher tout de suite. Vous seriez bien aimable,… pourvu que vous n’ayez pas d’affaires ailleurs, de rester quelques moments auprès de moi. Je prendrais la liberté de me servir ensuite de votre bras pour me rendre jusqu’à ce petit pavillon où je demeure. — Je suis absolument à vos ordres, madame. — Je me fais cepen-

3.