Ouvrir le menu principal

Page:Nerciat - Les Aphrodites, 1864.djvu/173

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
161
L’HABIT NE FAIT PAS LE MOINE.


gland de son boute-joie et soutienne plus ou moins de livres pesant de boulets et balles de divers calibres qu’on place successivement dans ce boisseau. Trottignac, résigné à subir tout ce que pourra lui prescrire une charmante personne qui a le bonheur de lui plaire, se soumet d’autant plus volontiers à l’épreuve que Célestine veut bien placer elle-même l’anneau. Cette cérémonie ne peut qu’ajouter beaucoup aux moyens du lubrique candidat. La mesure contient d’abord un quintal… Il l’enlève comme rien… Vingt livres de plus,… bagatelle !… Dix livres de plus,… il les supporte.

Célestine. — Je cesserai quand vous direz assez.

Trottignac. — Mettez toujours.

Célestine (ajoutant dix livres). — N’allez pas faire quelque effort dont vous puissiez être incommodé.

Trottignac. — Si j’avais le droit de… (Il lève une main comme pour arriver au fichu. Un geste digne et sévère l’arrête, mais le boisseau ne bouge pas encore.)

Célestine (mettant deux poids de cinq livres chacun). — Si vous soutenez ceci de

14.