Page:Nerciat - Contes saugrenus, 1799.djvu/47

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Cependant, le micmac de cette orageuse matinée cause beaucoup de dérangement dans l’agenda de la harponiste. Elle avait quatre écolières encore à faire avant diner. Pour avoir le tems d’expédier du moins deux, on laisse pour cette fois en arrière l’instrument et la musique. Une paix est jurée, et Mlle. Desaccords, avant de sortir, reçoit une bonbonière de quelque prix à tître de réparation de l’attentat commis sur son agréable visage.