Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


74^ LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Compiègne, à Saint-Cloud vous profitera plus à présent que trois heures dans votre cabinet avec les meilleurs livres qui aient jamais été écrits. {Lettre CCXXX — ^o juin 1751).

Je vous fais souvenir de prendre congé de vos amis, de vos connaissances et de vos maîtresses, si vous en avez, à Paris, de façon que tous soient désireux et même impatients de vous revoir. Assurez-les que vous n'êtes pas moins empressé de les revoir et faites-le de façon à ce qu'ils pen- sent que vous parlez sérieusement, c'est-à-dire avec onction et une espèce cT attendrissement. Evitez cependant autant que vous pourrez de vous char- ger de commissions pour votre retour à Paris. Je sais par expérience qu'elles sont fort incommodes, communément coûteuses et qu'on les fait rarement de manière à contenter les personnes qui vous les ont données.

{Lettre CCXXXII — i s juillet 1751).

Les affaires ne demandent pas de conjurations cabalistiques, ni des talents surnaturels comme les gens qui n'y sont pas le pensent. De la méthode, de l'activité, et de la discrétion poussent plus loin un homme d'un solide bon sens que des facultés éminentes qui manqueraient de ce point d'appui. Par negotiis neque supra^ c'est le véritable caractère d'un homme d'affaires, mais cela implique une

�� �