Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


732 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

honte, toute complaisance servile pour l'opinion des autres. La Bruyère dit : " On ne vaut dans ce monde que ce que l'on veut valoir. " On doit procéder dans le monde selon ce principe, ayant soin seulement d'éviter les apparences et les signes extérieurs de la vanité.

(Lettre CXCIV — 25 mai 1750).

Le bon sens doit distinguer ce qui est impos- sible de ce qui est seulement difficile ; la dextérité et la persévérance restent maîtresses du terrain par un moyen ou par un autre. On peut gagner les hommes et les femmes à peu près par tous les moyens.

{Lettre CXCV — ^ juin 1750).

Jouissez des plaisirs de la jeunesse, vous ne pouvez mieux faire, mais avec le raffinement et la dignité d'un homme d'esprit. Qu'ils élèvent votre réputation au lieu de l'avilir, qu'ils soient en un mot les- plaisirs d'un gentleman. Qu'ils soient goûtés avec vos égaux au moins, ou mieux avec vos supérieurs et principalement avec des Français. (^Lettre CCIl).

Les froides nations du Nord considèrent les Français comme un peuple frivole qui siffle, chante et danse toujours. Il s'en faut de beaucoup que cette idée soit vraie, quoique bien des petits-

�� �