Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


73° LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

et VOUS rendre familier et serviable, en vous offrant toujours pour faire leurs petites commis- sions, en les aidant à faire les honneurs de leur maison, en faisant semblant de prendre un intérêt particulier à tous leurs petits griefs, à leurs contra- riétés, à leurs vues, car elles sont toujours affairées. {Lettre CLXXXVI — 21 février 1750).

Un jeune homme qui paraît n'avoir point de volonté à soi et qui fait tout ce qu'on lui demande, passe pour un bon diable ; mais on le tient en même temps pour un nigaud.

{Lettre CXC — 26 avril 1750).

Les femmes ont un mépris souverain pour ceux qui, n'ayant ni réputation ni considération auprès des hommes, passent tout leur temps dans les ruelles ou aux toilettes. Elles les considèrent comme des meubles usés dont elles se débarrassent quand elles peuvent en avoir de meilleurs. Les femmes choisissent leurs favoris plutôt par l'oreille que par aucun autre sens, même le jugement. L'homme dont elles entendent parler le plus avantageusement par les hommes est toujours le mieux reçu d'elles. Une telle conquête flatte leur vanité et la vanité est leur passion universelle si ce n'est pas la dominante. Elles ne peuvent résister à un personnage brillant, elles se précipitent au devant du danger, dans l'espérance du triomphe,

�� �