Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


704 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

les plus nécessaires de l'art de plaire. Elles flattent l'amour-propre de ceux qui en sont l'objet ; elles engagent, elles captivent plus que des choses de plus grande importance. Chacun est tenu de rem- plir les devoirs de la société ; mais les attentions sont des actes volontaires, des offrandes libres faites par une bonne éducation et un bon naturel. On les reçoit, on en conserve la mémoire et on les rf^nd sur le même pied. Les femmes y ont un droit particulier et la moindre omission à cet égard est la preuve évidente d'une mauvaise éducation. {Lettre CXXIV — ^juillet 1748)

Il y a peu de choses qu'on ne puisse dire d'une manière ou d'une autre, soit sous le couvert d'une confidence, soit au moyen d'une douce ironie, soit en la glissant avec esprit : aussi la connaissance du monde consiste-t-elle en grande partie à savoir quand et où l'on doit faire usage de ces divers moyens.

{Lettre CXXV — 26 juillet 1748)

Le seul moyen de se plaire en compagnie c'est de savoir y plaire avant tout.

{Lettre CXXIX — 5 septembre 1748)

Je sais que l'on blâme La Rochefoucauld, mais sans raison, ce me semble, pour avoir montré l'amour-propre comme la principale source de nos

�� �