Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


yoo

��CONSEILS A MON FILS

(Suite)

��Je regarde toujours avec un peu de dédain ces historiens subtils et raffinés qui attribuent tout, même les événements les plus communs, à une politique profonde ; au lieu que l'esprit humain est composé de contradictions et d'inconséquences, et que nul n'agit invariablement d'une manière conforme à son caractère dominant. L'homme le plus sage agira avec faiblesse et quelquefois le plus faible se comportera sagement. Le conflit de nos passions, la variété de notre humeur, plus ou moins de santé ou de force, tout produit tant de contradictions dans notre conduite, que je crois que l'on risque souvent de se tromper en prenant les signes les plus apparents pour les vrais motifs de nos actions. Je suis convaincu qu'un souper léger, une bonne nuit de sommeil, et une belle matinée ont fait quelquefois un héros du même homme qui, avec une indigestion, une nuit trou- blée eti un matin pluvieux, n'aurait été qu'un poltron. C'est pourquoi nos meilleurs conjectures,

�� �