Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


644 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

patience et la persévérance; 4" être " débrouillards " ; 5° fuir les succès prématurés; 6° se faire, autant que possible, de belles relations ; 7" s'ils ne sont pas riches, choisir un métier qui leur donne l'indépendance, plutôt que de mourir de faim dans les bagnes littéraires ; 8" ne pas être jaloux de ceux qui réussissent plus vite qu'eux; 9° avoir, autant que possible, de la chance ; 10° s'aider mutuellement.

Être " débrouillards", se faire de belles relations, avoir de la chance... Voyez-vous la stupéfaction de Flaubert, lisant ces commandements-là ?

C'est très triste...

  • *

Dans la Correspondance de " l'Union pour la Vérité" , M. Emile Guillaumin raconte l'histoire d'un trimardeur qui vint deman- der du travail dans sa ferme d'Ygrande et dont il reçut, depuis, toute une série de lettres. Les fragments qu'il en cite sont curieux.

��M.J.Ernest-Charles, "le jeune-maître écrivain", comme l'appelle Le Gil-Blas transformé, s'engage à donner, chaque semaine, à ce quotidien littéraire et politique, le portrait d'une personnalité parisienne. C'est son affaire. Seul un détail nous retient : M. J. Ernest-Charles a fait choix, pour dénommer sa série d'article, d'un titre qui nous est cher : Parmi les hommes. Il serait convenable, pensons-nous, que cette désignation demeurât attachée à un beau livre, auquel Lucien Jean a conféré tant de tendresse et de sereine mélancolie.

M. J. Ernest-Charles, nous n'en doutons pas, trouvera autre chose...

��La mort d'une héroïne.

Hélène de Racowitza, pour qui Ferdinand Lasalle fut tué en duel, vient de se suicider, en absorbant une fiole de chloral, dans une pauvre maison de Munich. Quoi qu'on pense des

�� �