Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


578 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

plus laides. Une beauté incontestée et avouée pour telle est de toutes les femmes celle qui est le moins sensible à la flatterie sur ce point ; elle sait que ce titre lui est dû, elle n'est donc obligée à personne de le lui donner. On doit la flatter sur son esprit ; car quoiqu'elle n'en doute probablement pas elle- même, elle soupçonne pourtant que les hommes peuvent bien n'en être pas convaincus.

N'allez pas vous tromper en ceci et vous ima- giner que je vous recommande une basse et cri- minelle flatterie ; non certes. Je n'entends pas que vous flattiez les crimes ni les vices de qui que ce soit, bien au contraire, il vous faut les avoir en horreur et les combattre. Mais il est impossible de vivre dans le monde sans une indulgence com- plaisante pour les faiblesses d'autrui et pour des vanités innocentes quoique ridicules. Si un homme prétend à passer pour plus sage, et une femme pour plus belle qu'ils ne sont réellement l'un et l'autre, leur erreur est chose douce pour eux et ne nuit à personne ; et j'aimerais mieux en faire mes amis, avec de l'indulgence pour leurs faiblesses, que mes ennemis, en tâchant, hors de propos, de les tirer de leur erreur.

{Lettre XCVII, déjà citée).

Je vous prie d'apporter autant d'attention à vos plaisirs qu'à vos études ; pendant celle-ci méditez, réfléchissez sur tout ce que vous lisez. Dans les

�� �