Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


C. R. L. Fletcher et R. Kipling (Oxford, Clarendon Press, 1911). Il est composé comme un beau poème et il ne contient, pourtant, que des faits exacts ; mais un large lyrisme s’y met à la portée des jeunes lecteurs. Les machines y chantent, et les vaisseaux y parlent : " Nous sommes tout sur la terre, hor- mis Dieu ", chantent les machines ; " nos fumées peuvent, sous vos yeux, monter jusqu’au ciel, elles s’évanouiront pour- tant et les étoiles luiront encore, car malgré notre puissance, notre force, nos dimensions, nous ne sommes que les enfants de votre cerveau. — " Où allez-vous, ô grands navires, avec le charbon d’Angleterre, sur les océans salés ? " demandent les enfants. Et les navires répondent : " Nous allons chercher votre pain et votre beurre, les bœufs et les porcs, les moutons, les œufs, les fromages ". — " Et s’il vous arrive quelque chose sur la grande mer salée, ô beaux bâtiments ?" — " Alors vous n’aurez ni café, ni produits pour vos collations, vous n’aurez plus, pour votre thé, ni gâteaux, ni sucre, etc."...

Ce livre d’école est un hymne à la grandeur de la patrie. Heureux les petits Anglais ! "

Art et Décoration (N° d’Août) publie une étude très documentée de M. Roger Marx sur Emile Gallé, le glorieux chef de l’Ecole de Nancy. De belles reproductions des œuvres de Gallé illustrent ces pages.

ERRATUM :

Dans le poème de Coventry Patmore : Vesica piscis, paru dans notre dernier numéro, page 306, ligne avant-dernière, lire : ou au lieu de on.