Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


LA DANSE DEVANT L’ARCHE


FRAGMENT


I


...Et maintenant, j’ai de nombreux amis que j’aime ;
Je les ai rencontrés, je les ai découverts.
Je sais leur nom, leur vie, leur famille et leur âge.
Et notre jeune troupe enlace l’univers.

Plaisir de pénétrer dans une vie nouvelle.
Close, secrète et fraîche, ainsi qu’un beau jardin
Ou l’on ne peut entrer qu’en écartant les branches ;
On tien voit pas d’abord la forme, ni le centre.
Mais on sait en entrant qu’on y serait heureux !
Mes amis, mes amis, notre rencontre est bonne.
Laissez que je regarde un peu votre visage.
Votre jeune visage ou je crois distinguer
Je ne sais quelle ancienne et chère parenté ;
Je vous entends d’emblée avant toute parole.
Sans vous connaître encore, je vous reconnais bien ;
Le son de votre rire est neuf à mes oreilles.
Mais j’en ai, dès l’abord, la pleine intelligence.
Le son de votre voix m’est d’abord familier.
Mais un secret y vit dont je veux faire étude,