Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée



Courage

.


Quand tu parles de l'avenir,
Tu le promets légèrement,
Comme on dispose d*un argent
Qu’on n'a pas amassé soit-même.

Quand tu racontes le passif
Tu le fais tel qu'on l’eût voulu.
Et ceux que gêne le mensonge
Baissent leurs yeux pour que tu causes.

Que fais-tu donc d’un désir encombrant
Que l’avenir élastique rejette
Et que le passe ne peut adopter
Car on n'écrit pas tout seul son histoire ?

En garde ! Et ne vaut-il pas mieux
Soulever ce désir acéré, tout de suite.
Et, d’un coup, séparant deux minutes voisines.
Marquer d’un fer brutal et franc la chair du Temps.