Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


270 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

un toit modeste la maison d'un bon homme. " Il note des ana- logies de ce genre dans l'ironie aussi bien que dans l'exaltation fervente. Par exemple, à une pommade qui ne l'a pas guéri, il dit : " Pommade, pommade, vous étiez, blanche, aussi vaine qu'une belle dame auprès d'un accident. " Il mêle parfois l'humour à la tendresse, dans des raccourcis familiers et sin- gulièrement pittoresques : " On la voyait passer (une vieille mendiante), tenant son panier d'une main et son enfant de l'autre main. Son panier contenait les choses de sa vie : des œufs, des légumes, du vin et son portemonnaie, et son enfant contenait tout son bonheur... " Il n'y a point de style plus imagé, mais selon le tempérament de Philippe pour qui l'âme était toujours l'essentiel et qui n'en cherchait dans le monde visible que le reflet ou l'épanouissement....

... Ce livre de la Mère et l'enfant peut être mis dans toutes les mains : certains morceaux sont appelés à devenir classiques et à figurer dans les anthologies. De toute l'œuvre de Charles- Louis Philippe, on peut dire que souvent empreinte d'une extrême tristesse, elle laisse pourtant une impression salubre, parce qu'elle ne contient rien que de noble et de généreux, sans colère et sans haine. "

��De la Semaine Littéraire (8 Juillet) :

" Un érudit, M. Paul Berret, s'est occupé de rechercher les méthodes de travail de Victor Hugo, particulièrement en ce qui concerne la Légende des Siècles, dans laquelle le poète a eu l'ambition de créer d'un seul coup, par son génie, ce qui est d'ordinaire le résultat du lent travail des siècles. Notre auteur a recherché de quels matériaux s'inspira la cristallisation hugolienne ; il arrive à penser que le moyen âge de Hugo est fortement conventionnel. Le poète a moins cherché dans les livres la documentation historique que des faits caractéristiques qu'il exagérera encore, ou des images et surtout des noms et des mots. Insérer çà et là des détails d'érudition curieuse, puisés dans de vieux dictionnaires, et traiter pour le reste la

�� �