Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 269

"C'est un tout petit livre, très simple et très beau, profondé- ment humain et absolument original....

... La Mère et T enfant avait paru, sous sa première forme, avant Bubu de Montparnasse, en 1900. C'est peut-être le chef- d'œuvre de Charles-Louis Philippe : c'est en tout cas le livre qui contient ses plus belles pages, et c'est celui qui a le plus de chances d'être lu par tout le monde. Cette fois, pas l'ombre de roman : Philippe a tout bonnement évoqué ses propres souvenirs. Cette mère, c'est la sienne ; cet enfant, c'est lui- même, à visage découvert. Sa mémoire et son cœur lui ont suffi pour traduire, dans le cadre le plus modeste, toute la sublime beauté de l'amour maternel et de l'amour filial. Cela ne peut guère s'analyser ; ce n'est qu'une série d'impressions et d'effusions : il faudrait tout citer... L'enfant est né, comme un morceau de chaos, et tout de suite les mamans si pâles ont des sens délicieux pour apprendre à connaître leiu" petit enfant...

" ... Lorsque j'avais deux ans, maman, tu étais forte comme une force de Dieu, tu étais belle de toutes sortes de beautés naturelles, tu étais douce et claire somme une eau courante... Tu ressembles à la terre facile et calme de chez nous qui s'en va, coteaux et vallons, avec des champs et des prés de ver- dure... Tu es le ciel qui s'étend au-dessus de nous, frère bleu de la plaine... Tu étais surtout, maman, un large fleuve tran- quille qui se promène entre deux rives de feuillages, sous des cieux calmés. J'étais une barque neuve qui s'abandonne au beau fleuve et qui a l'air de lui dire : Emmène-moi, beau fleuve, où tu voudras... Mais surtout maman, tu étais ma cita- delle. Magnifique et calme, tu te tiens debout sur la colline, et ton enfant n'a pas peur lorsqu'il va dans la vallée... " Ce lyrisme ne rappelle-t-il point le Cantique des cantiques f Char- les-Louis Phihppe a la métaphore biblique, c'est-à-dire subjec- tive, procédant par affinités bilatérales, allant du moral au physique et non par similitudes exclusivement matérielles...

... Même lorsqu'il adopte une image purement visuelle, Philippe lui prêtera une valeur de sentiment, comme dans cette phrase : " On voit ton bonnet blanc qui te coiffe, comme

�� �