Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


LE LIVRE DE l'ÉGLISE 225

voici qui va me consoler ! Petit frère, race de moi- nes, race de consolateurs ! c'est le prêtre qui montre le bout de l'oreille, hein, jeune homme ?

Frère Thaddée. — Oh ! je ne suis point assez généreux pour vous prêter mon bonheur, ni assez vil pour croire que vous ayez besoin de mon bavardage ! Mais comme vous m'ordonniez, tout à l'heure, de vous regarder en face, c'est moi maintenant, c'est moi qui voudrais vous tourner la tête de mon côté, vous prendre la tête entre les main pour la tourner par ici et pour voir vos yeux 1 Il me semble — pardonnez-moi, je ne suis qu'un enfant qui ne connaît rien — il me semble que je lirais votre visage comme les premiers temps où je lisais mon bréviaire...

Simon. — Tiens, me voici, contemple-moi tant que tu voudras, comme une bête curieuse. Ai-je bien l'air de souffrir ? Vois-tu, mon frère, je ne crains pas la mort ; je n'ai pas peur d'un visage sans yeux derrière une rangée de cierges ; mais que je me sois couché le soir comme d'habitude, que j'ai dormi comme les autres nuits, et que tout se soit passé pendant ce temps-là — comprends-tu ? peut-être que j'ai rêvé tranquillement, comme une jeune fille — c'est absurde, c'est aussi révoltant que le mur de pierres sèches où l'on se cogne la tête quand il fait noir, et j'ai honte, j'ai effroyable- ment honte !

(1/ se passe la main sur les yeux et frisonne, — Entre frère Nicolas.)

�� �