Ouvrir le menu principal
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LE VERRE D’EAU


Souffle durci et froid des vierges,
ô verres !

(Les mille Nuits et une).


Le verre si mince n’est plus sonore.

Ce cristal contient un cristal fluide
Qui se gonfle, limpide.
Et surmonte le bord.
Le pied fragile a l’air
D’être rempli d’eau claire.

Oseras-tu poser tes lèvres
Sur la buée couleur de perle.