Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


LÉVY 117

La nuit venait ; on relevait le store de la terrasse. Des mots émergeaient du tas : " République — liste — majo- rités — espérons — succès — démocratie croissante. "

Une cotonnade rouge et verte, bariolée, fut brandie au bout d'un bras court et épongea le crâne du sénateur son propriétaire.

Le Voyageur trouva Davidowitsch à ses côtés. Deux grands diables, également décharnés, se tenaient derrière hii.

— " Mes fils : Elie, Abraham. Vous avez vu Lévy ? Hé ? "

Mais Loubatié n'était plus disposé à perdre du temps. Il allait comprendre. Il prit machinalement la longue lévite tachée du fourreur par trois fils qui jalonnaient l'emplacement ancien d'un bouton.

— "Vous n'êtes donc pas parti, mon cher Monsieur ?

— " Parti ?

— "A Buenos-Ayres ? "

Le Russe fit un geste vague de supériorité satisfaite.

— " Je suis naturalisé français. Lui aussi, Elie. Et Abraham a fait son service. Elie va se marier à Paris, dans un mois !

— " Alors vous restez, définitivement ? " Davidowitsch ne jugea pas utile de répondre à une

question qui portait sur le définitif. C'était une catégorie pour laquelle son cerveau n'avait point de case.

Mais sa face de vieil aigle, brune comme de l'ivoire culotté, s'épanouit dans une gaîté narquoise et enfantine ; ses yeux vifs suivaient un groupe sur la place. Le Voya- geur se retourna.

Encadré par les deux sénateurs républicains du dépar-

�� �