Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


l'otage 89

LE BARON TURELURE. — Je prendrai la terre et la femme et le nom.

SYGNE. — Vous me prendrez, Toussaint Turelure ?

LE BARON TURELURE. — Je prendrai le corps et je prendrai l'âme avec lui.

Vos pères seront mes pères et vos enfants seront mes enfants.

SYGNE. — L'amour aura fait cette merveille.

LE BARON TURELURE. — La justice du moins, car voyez de quel prix je veux vous payer.

SYGNE. — Je le sais. C'est à vous que je dois mon héritage.

LE BARON TURELURE. — A ma mère

qui vous a nourrie.

SYGNE. — Aux vôtres qui ont tué tous les miens.

LE BARON TURELURE. — C'est nous donc doublement qui vous avons faite et élevée.

SYGNE. — Monsieur le Préfet, vous avez ma réponse. Il suffit.

�� �