Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 7^3

"La langue anglaise favorise la grande expression améri- caine : elle est assez musclée, souple et riche pour cela. Sur la souche dure d'une race qui à travers toutes les circonstances changeantes n'a jamais laissé se perdre l'idée de la liberté politique qui est l'âme de toute liberté, elle a attiré les mots empruntés à des langues plus délicates, plus gaies, plus subtiles et plus élégantes. Elle est la langue puissante de la résistance et le dialecte du bon sens. Elle est la langue choisie pour ex- primer : développement, foi, estime de soi, liberté, justice, égahté, amitié, amplitude, prudence, décision, courage. Elle est l'agent qui exprimera, pour ainsi dire, l'inexprimable." La Préface se termine sur cette hardie pensée :

  • ' Un individu est aussi magnifique qu'une nation lorsqu'il

possède les qualités qui font une nation magnifique. L'âme de la nation la plus grande, la plus riche et la plus fière peut bien faire la moitié du chemin à la rencontre de l'âme de ses poètes."

��Dans le Mercure de France du l" Avril M. Péladan écrit une Philosophie de la Volupté. Quel dommage ! C'était un si beau sujet ! — Quand M. Péladan parle, aussitôt on regarde derrière soi pour voir à quel être singulier et — craint-on — anormal il s'adresse.... Mais il n'y a personne.

Cependant ses paroles glacées, ses prédictions, ses appels ambigus et même l'impartiaUté bizarre de ses considérations, est-il vraiment possible que cela nous concerne ? Sa bouche souffle le chaud et le froid. — Il a des connaissances magiques très approfondies et il nous en laisse juste apercevoir de quoi nous faire soupçonner son immense capacité d'explication :

" La volupté rayonne d'une personne à l'autre, phénomène d'attraction concentré par l'imagination. Son symptôme majeur consiste dans la radiance périphérique, c'est-à-dire que le dos attire autant que la gorge, et le coude autant que le genou."

Il laisse s'en aller de lui ses affirmations avec un désintéres- sement superbe. Mais c'est toujours exactement entre les deux points sensibles où nous voudrions qu'elles nous touchassent,

�� �